Anatoli Liadov, l’art de la miniature

Débutant avec son père, chef d’orchestre du théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, Anatoli Liadov, remarqué par Moussorgski, entre en 1870 au conservatoire de sa ville natale où il aura notamment Rimski-Korsakov comme professeur de composition.

Mais son manque d’assiduité, voire sa nonchalance aboutissent à son exclusion de l’établissement en 1876. Il y sera réintégré deux ans plus tard, décrochant immédiatement une médaille de composition, et l’ancien élève indolent est nommé professeur d’harmonie, puis de composition, dans la prestigieuse école. Au nombre de ses élèves figure Serge Prokofiev.

Pour lire la suite de cet article (818 mots):