Mais comment peut-on jouer Liszt ?

Arpèges allegrissimo, trilles, octaves, sauts vertigineux… l’œuvre de Liszt ne semble pas faite pour le pianiste moyen ! Mais elle n’est pas faite non plus uniquement pour le technicien, aussi brillant soit-il. La virtuosité lisztienne ne peut être dissociée de la musique.

Pour le commun des pianistes, Liszt n’est pas un compositeur tout à fait comme les autres ; c’est une figure hors normes. La musique de Liszt intimide les pianistes, même de bon niveau, fait hésiter devant les déluges de notes et les prouesses techniques dont ses partitions regorgent à première vue. Peut-on aborder Liszt comme un autre compositeur ? Ses œuvres sont-elles aussi difficiles à jouer qu’il y paraît ? Par où commencer ? Comment aborder son répertoire ? Quelles sont les qualités requises ?

Pour le savoir, nous avons posé la question à des pianistes et pédagogues qui jouent et enseignent l’œuvre de Franz Liszt.

Pour lire la suite de cet article (1826 mots):