la santé du pianiste : les maladies du piano

En 1981, une revue américaine racontait pour la première fois en détailla révolte d’une main de pianiste contre son bourreau, marquant le début d’une nouvelle discipline médicale sur les pathologies liées à l’exercice d’un art. Nous reproduisons ici, avec son aimable autorisation, de larges extraits d’un article paru dans la Gazette Médicale sur la pathologie de la main du pianiste.

Peu de travaux ont été consacrés à l’étude de l’incidence et de la prévalence des maladies liées aux activités artistiques. Ces affections sont pourtant fréquentes. Une étude récente révèle chez 59 % des musiciens ayant répondu à un questionnaire, la présence dans leurs antécédents d’une pathologie musculaire, tendineuse ou neurologique liée à l’exercice de leur art. Elle débute 12 ans, en moyenne, après le commencement de la carrière artistique. Le pianiste est âgé de 30 ans en moyenne lors de l’apparition des premiers symptômes. La douleur (21 %), la raideur (15 %), l’incurvation digitale ou les crampes (13 %) et la faiblesse musculaire, sont les principaux accusés…

par Philippe Asseraf

Pour lire la suite de cet article (19 mots):