Un art difficile : le piano d’accompagnement

Le piano d’accompagnement a longtemps été considéré comme une activité mineure, un art de pianiste raté, effacé. Les temps ont changé avec l’apparition d’immenses pianistes qui ont choisi cette discipline, comme Gerald Moore. Les chanteurs admettent volontiers ce qu’ils leur apportent Les classes d’accompagnement sont de plus en plus fréquentées.

De nouvelles classes s’ouvrent, des stages sont organisés. Qu’est-ce-que le piano d’accompagnement ? Qu’apporte-t-il au pianiste ? Un pianiste peut-il s’y consacrer et y faire carrière ? Ce sont les questions que Vincent Rouillon a posées à quatre orfèvres en la matière : Elisabeth Cooper, Christian lvaldi, Noël Lee et Dominique My.

Pour lire la suite de cet article (2774 mots):