“Le Clavier bien tempéré”, 16 éditions au banc d’essai

C’est en 1801 (soit 51 ans après la mort du compositeur) qu’ont été publiées, presque simultanément, les trois premières éditions du “Clavier bien tempéré”. Depuis, les éditions des quarante-huit préludes et fugues se sont multipliées, à tel point qu’il nous a paru utile d’établir ce dossier pour vous guider dans votre choix. Nous remercions les éditeurs qui ont bien voulu nous envoyer leurs publications.

Grosso modo, on peut distinguer deux grandes catégories d’éditions : celles dites Urtext, fondées sur une étude minutieuse des sources manuscrites, et les autres, que je regrouperai ici sous le nom d’éditions “traditionnelles”.

Les éditions Urtext

Littéralement, le germanisme Urtext signifie : texte original. Pourtant, il n’existe pas deux éditions Urtext dont les textes soient rigoureusement identiques. Pourquoi ?

Pour lire la suite de cet article (23 mots):