Concours internationaux à quoi servent-ils ?

Souvent dans leur biographie, les jeunes pianistes mettent en avant les victoires remportées dans les concours plus que leur personnalité artistique. Signe de l’impact supposé de ces compétitions sur leur carrière, une influence qu’il convient peut-être de nuancer.

Dix lauréats témoignent :

Guillaume Vincent (1er prix Long-Thibaud 2009)
Frank Braley (1er prix Reine-Elisabeth-de-Belgique 1991)
Cédric Tiberghien (1er prix Long-Thibaud 1998)
Evelina Borbei (1er prix Long-Thibaud 1995)
Sodi Braide (Leeds, 2003)
Nicolas Stavy (Genève, 2001)
Tristan Pfaff (Long-Thibaud, 2007)
Eric Le Sage (Leeds, 1990)
François-Frédéric Guy (1er prix Pretoria 1992)
Jean-Efflam Bavouzet (1er prix Beethoven à Cologne, 1986)

Pour lire la suite de cet article (20 mots):