Enseigner le piano à quatre mains

Riche d’un vaste et magnifique répertoire, le piano à quatre mains demande un travail musical exigeant, mais constitue un atout pédagogique. Il est aussi une rencontre humaine qui enrichit la pratique de l’instrument solitaire qu’est le piano. Entretien avec Billy Eidi, pianiste concertiste et pédagogue.

Pratique dans certains conservatoires, notamment au sein du CRR de Paris, exploration du répertoire, puis concours internationaux et concerts ouvrent des perspectives aux pianistes désireux de s’unir pour le meilleur ou pour le pire… Billy Eidi nous fait part de son expérience.

Vous dirigez depuis quelques mois une classe de piano à quatre mains au CRR de Paris. C’est une première en France ?
Parmi mes seize heures hebdomadaires, deux sont réservées à cette discipline. Ma tenace envie de ce “plus” a été accueillie, par notre directeur, avec un tel enthousiasme…

Pour lire la suite de cet article (1356 mots):