Jean-Marc Luisada : « Chopin est le roi des compositeurs pour le piano »

Lauréat en 1985 du Concours Chopin de Varsovie, le pianiste Jean-Marc Luisada entretient un lien étroit avec l’œuvre du compositeur polonais.

Mes références dans Chopin
Je pense tout d’abord à Alfred Cortot, qui possédait à la fois une science de l’espace sonore et une invention dans le son. Ses enregistrements ne sont absolument pas démodés ! Il est aussi passionnant d’écouter Ignaz Friedman, qui est, à mon sens, le plus grand pianiste polonais. Ses interprétations des pièces de Chopin sont particulièrement lyriques. Enfin, je citerai Vladimir Horowitz, pour son côté démoniaque, désespéré, décadent et tellement profond.

Pour lire la suite de cet article (382 mots):