L’école brésilienne de piano

Foisonnement, originalité, facilité… Les grands interprètes brésiliens sont à l’image de ce pays où la musique occupe une place unique au monde.

Les relations entre la France et le Brésil ont toujours été très fortes affectivement. Toutefois, pour ce qui concerne la musique, et la musique de piano, l’influence de l’Europe centrale a été aussi essentielle que celle du Conservatoire de Paris. « Cela a commencé avec l’empereur Pedro Ier, nous rappelle le pianiste carioca Arthur Moreira Lima. Pedro Ier était marié à une Autrichienne qui a fait venir le compositeur Sigismund Neukomm (1778-1858), un élève de Haydn et collègue de Beethoven. » Donc, d’une part de nombreux concertistes et professeurs sont venus d’Europe centrale ou en ont perpétué les traditions, d’autre part des Brésiliens sont allés chercher renseignement issu de Chopin et de Liszt.

Pour lire la suite de cet article (3883 mots):