Les interprètes de Chopin : Roger Muraro, les polonaises

En 1996, le pianiste français Roger Muraro a enregistré chez Accord huit polonaises de Chopin, en même temps qu’Iberia d’Albeniz. Il nous confie sa conception de l’interprétation du maître polonais.

Pourquoi avoir enregistré les polonaises plutôt que d’autres œuvres ?
Les Polonaises, dans l’œuvre de Chopin, à la différence des ballades par exemple, paraissent plus vertébrées et me satisfont par un besoin de contestation dont le sentiment patriotique est l’expression. Elles révèlent aussi une blessure profonde qui me touche et me fait entrer en sympathie avec la force intérieure du musicien.

Pour lire la suite de cet article (448 mots):

Lire aussi :
Chopin et la critique en France
Chopin le solitaire
L’influence de Chopin en Amérique latine
Le Langage de Chopin
Chopin et l’opéra
Chopin pédagogue
Chopin vu par Delacroix
Le concours Chopin de Varsovie
Les interprètes de Chopin : Abdel Rahman El Bacha, la passion de l’équilibre
Jouer Chopin aujourd’hui : enquête
Les interprètes de Chopin, florilège discographique