CPE Bach vu par Charles Burney

Premier auteur d’une somme musicologique d’envergure, conçue dans l’esprit des encyclopédistes du Siècle des lumières, l’Anglais Charles Burney (1726-1814) a parcouru le “continent” pour pouvoir juger par lui-même de la valeur des musiciens qu’il y a rencontrés. Voici son portrait de Carl Philipp Emanuel Bach, qu’il considérait comme « l’un des plus grands compositeurs de tous les temps pour les instruments à clavier ».

« Lorsque je lui rendis visite, je le trouvai entouré de trois ou quatre de ses amis, personnes courtoises et sensées, et de sa famille : Mme Bach, sa fille et son fils aîné qui pratique le droit. Aussitôt que je fus entré, il me fit monter dans un vaste et élégant salon de musique, orné de peintures, dessins et gravures représentant plus de cent cinquante musiciens éminents, parmi lesquels je reconnus de nombreux Anglais ; il y avait aussi les portraits originaux, à l’huile, de son père et de son grand-père.

Pour lire la suite de cet article (488 mots):