Les grands interprètes de Bach

Le destin de l’œuvre de Bach au piano s’avère unique. Il est le seul compositeur dont l’œuvre pour clavecin fasse partie intégrante – depuis Mendelssohn et Clara Schumann jusqu’à Daniel Barenboïm et Murray Perahia, en passant par Samuil Feinberg et Glenn Gould, et jusqu’à Rosalyn Tureck ou Zhu Xiao-Mei – du répertoire des plus grands pianistes… Les noms les plus célèbres du piano ont tenu à marquer de leur empreinte la musique pour clavier de Bach.

Même si sa musique ne leur était pas destinée, les pianistes se sont naturellement approprié l’œuvre de Bach. D’abord comme corpus didactique, puis, au 19e siècle, quand le concept de récital commença à prendre corps, comme fondement du répertoire de tout pianiste digne de ce nom. Tous les pianistes ont donc joué Bach, le jouent et le joueront, qui est pour eux comme un passage obligé. Même le mouvement “baroque” et les interprétations “à l’ancienne” ne sont pas parvenus à en détourner les pianistes, les récents enregistrements des Suites anglaises par Murray Perahia prouvant assez que les grands pianistes actuels ont toujours quelque chose à dire en ce domaine.

Pour lire la suite de cet article (1537 mots):

Articles en relation :
Bach au piano