Les héritiers de Bach

La lignée de Bach est innombrable. Mais, si peu de compositeurs ont échappé à son influence, chacun l’a traduite selon ses préoccupations propres : peut-on comparer ce que lui doivent Mendelssohn, Liszt, Saint-Saëns ou Webern ? Le parcours à grands pas à travers l’histoire de la musique que propose cet article permettra de mesurer la vivacité toujours renouvelée de l’influence du Cantor.

Non seulement Bach eut beaucoup d’enfants, mais sa descendance musicale fut plus importante que celle de n’importe quel compositeur. C’est qu’en fait, Bach est plus que Bach. Tous ceux qui, dès le 18e siècle et jusqu’au 20e siècle, se sont d’une manière ou d’une autre réclamés de lui ont visé à travers sa musique et son modèle une certaine forme de pensée musicale. Il y a, certes, bien des façons d’envisager Bach et son héritage, mais il semble évident que ce que l’on retient d’abord en lui, c’est l’unité dans la diversité et une certaine formalisation de la pensée polyphonique.

Pour lire la suite de cet article (3090 mots):