“Pelléas et Mélisande”, une grande œuvre pour piano

La partition piano/chant de “Pelléas et Mélisande” que l’on trouve aux Editions Durand n’est pas une réduction de l’orchestre, comme c’est très souvent le cas des partitions d’opéra. Elle est la partie originale de l’œuvre écrite par Debussy pour le piano. Il ne réalisa l’orchestration que huit ans plus tard. Le pianiste capable de jouer cette partition vit une aventure inoubliable, qui le transporte au cœur même de cette œuvre.

Quelques repères historiques

Debussy voit l’œuvre théâtrale de Maeterlinck Pelléas et Mélisande pour la première fois en 1893, au théâtre des Bouffes-Parisiens. Cette œuvre le fascine à tel point qu’en rentrant chez lui, après chaque représentation, il commence à mettre l’œuvre théâtrale en musique : il entamera d’emblée la scène d’amour finale du quatrième acte. Il va ainsi écrire, de 1893 à 1895, tout l’opéra sous la forme d’une partie pianistique qu’il jouera lui-même (et parfois même en chantera tous les rôles !) à maintes occasions pour présenter l’œuvre. L’œuvre a d’abord failli être donnée quelques années plus tard aux Bouffes-Parisiens et Debussy réalisa une première orchestration de l’opéra pour onze musiciens. Malheureusement, le directeur de la salle, en entendant la musique si novatrice de Debussy, pensa que l’œuvre n’aurait aucun succès et décida finalement de ne pas la représenter : de rage, Debussy jeta son manuscrit orchestral aux égouts !

Pour lire la suite de cet article (1211 mots):