Emmanuel Chabrier : l’éloge de la couleur

L’œuvre pour piano d’Emmanuel Chabrier recèle de purs joyaux. Amoureux et collectionneur des impressionnistes, il apporte à ses œuvres la même richesse de couleurs.

« De grâce, écoutez autre chose qu’España ! » pourrait lancer Emmanuel Chabrier à plus d’un mélomane. A l’instar de Maurice Ravel et du Boléro, il souffre souvent en effet du succès de l’exubérante Jota. Réussite parfaite, elle ne résume cependant pas son génie et il importe de connaître les autres facettes de sa production pour nuancer le portrait caricatural que l’on a pu tracer de cet artiste profondément attachant. Parmi elles, l’œuvre pour piano constitue un irremplaçable maillon de l’histoire de la musique pour clavier en France.

Pour lire la suite de cet article (4520 mots):