La culture musicale, une aide à la mémoire

On mémorise mieux une œuvre si l’on connaît son histoire, son auteur, son style, sa forme, sa tonalité. Ce qui se conçoit bien se retient clairement !

Le succès des conservatoires et des écoles de musique ne doit pas cacher le divorce qui existe entre un enseignement sélectif à visées professionnelles et le public auquel il s’adresse, en majorité amateur. Le critère d’évaluation aux examens étant principalement technique, la culture musicale n’est pas ou peu prise en compte lors de l’apprentissage de la pratique instrumentale. On découvre donc pendant les concours, où l’élève doit restituer un texte par cœur, une ignorance fréquente des notions de styles et de formes musicales, lacunes qui constituent un handicap majeur pour mémoriser une partition.

Pour lire la suite de cet article (1149 mots):