Franz Liszt dans le Paris de la Restauration

Ancien élève de Czerny, Liszt débarqua à Paris le 11 décembre 1823, âgé de 12 ans, accompagné de son père, Adam, et de sa mère.

Tous trois s’installèrent rue du Mail, à l’hôtel d’Angleterre, situé par coïncidence en face des ateliers de Sébastien Erard alors en pleine gloire, un an après le dépôt de son brevet pour le mécanisme à double échappement, qui donnera naissance au piano moderne et ne sera jamais vraiment dépassé. On sait que Liszt, au contraire de Chopin qui aimait les pianos Pleyel, privilégia toujours la robustesse des pianos Erard, leur sonorité plus charnue.

Pour lire la suite de cet article (1927 mots):

Lire aussi :
Franz Liszt, emblème du romantisme européen
Franz Liszt, inventeur du récital
Franz Liszt et la fascination de la virtuosité
La face cachée de Franz Liszt
Interprètes de légende, les grands pianistes lisztiens du passé
Les grands lisztiens d’aujourd’hui
Les nouveaux venus : pourquoi choisissent-ils de jouer Liszt ?
L’exécution transcendante : Nelson Goerner
Comment travailler “Un Sospiro” de Liszt ?
Liszt et Chopin pédagogues : deux approches différentes au service de la musique
L’école Liszt d’Anna-Stella Schic
Liszt pour tous : partitions faciles et simplifiées
Le petit Liszt était-il un bon élève ?