Le piano à l’âge adulte avec un professeur particulier

Bernard Désormières, pianiste professionnel classique et de jazz, s’est spécialisé dans l’enseignement pour les adultes. Nous avons évoqué ensemble les questions que se posent les débutants sur les aspects pratiques des leçons particulières et sur les notions de base.

Après avoir connu les cours regroupant deux ou trois élèves de niveau équivalent, Bernard ­Désormières a constaté que, contrairement aux enfants, les adultes ne progressent pas de façon homogène. Très vite, en effet, les niveaux divergent et il devient difficile pour eux de tirer profit des conseils prodigués aux uns et aux autres, ou encore de bénéficier de l’émulation d’un cours collectif. « Les adultes ont toutes sortes de motivations qui nécessitent de la part du professeur une capacité d’adaptation. Celle-ci, à mon avis, ne peut vraiment exister que dans la relation privilégiée qu’instaure le cours particulier. » Bernard Désormières compte, parmi ses grands élèves, outre les amateurs, des musiciens professionnels : instrumentistes qui veulent compléter leurs connaissances avec le piano, chanteuses qui souhaitent pouvoir s’accompagner. « Plus étonnant, mais pas si rare : le cas de l’élève qui veut apprendre quelque chose qui lui soit propre, pour se créer une sorte de bulle à l’abri de son entourage, un jardin secret en quelque sorte. »

Pour lire la suite de cet article (1449 mots):