Pierre Boulez : le piano incisif

2005 a été l’année des 80 ans de Pierre Boulez, qui a été abondamment fêté dans le monde. Une occasion de parler de son œuvre pour piano et de ses célèbres sonates.

La littérature pianistique de Boulez n’est pas très abondante, mais elle est couronnée par trois sonates, pièces maîtresses de son catalogue, et deux livres de Structures pour deux pianos où il a entrepris une grande recherche sur la sonorité et l’individualité des instruments. La plupart de ses pages dédiées au piano ont vu le jour entre 1945, année de la composition des Notations, et 1957, date de la création par lui-même de sa 3e Sonate, où l’imagination vient à rivaliser avec la rigueur de la construction. Boulez ne reviendra au piano qu’en 1994 avec les virtuoses Incises.

Pour lire la suite de cet article (687 mots):