Vous avez dit jouer…

« Bonjour, je voudrais prendre des cours de piano. » Derrière cette phrase apparemment anodine, il y a le plus souvent une décision longuement mûrie, un projet envisagé parfois depuis longtemps et différé pour de multiples raisons.

Passé un certain âge, on ne se met pas ou on ne se remet pas au piano par hasard. Alors à nous, professeurs, de comprendre ce qui se cache derrière cette demande, de nous adapter, d’accompagner des élèves parfois débutants dans un parcours chaque fois singulier, et de réapprendre constamment à enseigner.

Pour lire la suite de cet article (824 mots):