Jeunes schubertiens : Sergey Koudriakov

Né à Moscou en 1978, Sergey Koudriakov a débuté sa formation musicale professionnelle à l’Académie Gnessin de Moscou avant d’intégrer le Conservatoire d’Etat où il enseigne actuellement. Lauréat de nombreux concours internationaux, il a remporté celui de Genève en 2002 et le concours Geza Anda en 2006. En tant que chambriste, il a enregistré un disque avec des œuvres de Schubert en compagnie de l’altiste Ilya Hoffman en 2004. Il a retrouvé récemment le compositeur grâce au label Audite pour lequel il a gravé la Sonate n° 19 en ré majeur op. 53 D 850 ainsi que les Impromptus D 946.

Premier contact
Il s’est produit de manière assez cocasse. Lorsque j’étais à l’école en primaire, mon instituteur m’a suggéré d’étudier… la Sonate en do mineur D 958. Comme on pouvait s’y attendre, j’ai essayé un certain nombre de fois, sans succès. J’étais naturellement trop jeune pour cette musique. J’ai donc abandonné le combat tout en ayant à l’esprit de revenir plus tard à Schubert. Ce que j’ai effectivement fait en travaillant les quatre Impromptus de l’opus 90. Ce furent mes premières grandes pièces du répertoire schubertien.

Pour lire la suite de cet article (507 mots):