Quelques œuvres méconnues de Schubert

On croit connaître l’œuvre pour piano à deux mains de Schubert. Pourtant, de nombreuses pièces sont encore ignorées. Dommage pour les pianistes amateurs, qui pourraient puiser dans ce vivier des pièces faciles et dansantes.

En réunissant des œuvres méconnues de Schubert pour piano à deux mains, nous avons volontairement exclu les cycles des sonates, impromptus, moments musicaux, fantaisies, variations, transcriptions… en ne retenant que les pièces isolées. La liste que nous proposons ci-dessous n’est nullement exhaustive ; en effet, de nombreuses pièces sont sans doute encore à découvrir. Le classement chronologique (par numéro de Deutsch) est particulièrement difficile à établir car de nombreuses pièces sont parues après la disparition de Schubert. Par souci commercial, les éditeurs ont assemblé des séries de pièces sans souci de cohérence ou d’ordre chronologique, ce qui explique qu’elles portent le même numéro de classement. La date de composition probable est indiquée entre parenthèses sur la partition lorsque nous avons pu nous la procurer. Enfin, sont mentionnées quelques références discographiques. Quand nous en avons connaissance, nous indiquons le premier éditeur des morceaux. Aujourd’hui, la plupart des œuvres sont publiées aux éditions Henle. Quelques-unes sont également disponibles chez Breitkopf & Härtel. Bon nombre de partitions courtes et faciles sont intégrées dans différentes méthodes (ou recueil) de piano, comme les “Classiques favoris” des éditions Henry Lemoine, par exemple. Cette liste montre l’importance des danses en tout genre à l’époque de Schubert. Les pianistes amateurs souhaitaient en effet disposer de pièces brèves et aisément déchiffrables afin d’accompagner les fêtes à domicile.

Pour lire la suite de cet article (1537 mots):