Vaincre soi-même les difficultés

En musique, le plus dur est d’apprendre à apprendre… Véronique Fiszmann propose ici quelques techniques de travail à l’usage des pianistes sans professeur : des petits “trucs” à savoir pour aplanir bien des difficultés.

Pianistes, qui depuis deux, dix ou vingt ans réussissez, parfois difficilement, à conserver votre niveau mais ne parvenez plus à progresser, et qui ne pouvez ou ne voulez prendre des leçons, les conseils qui suivent vous concernent. Conseils simples, applicables à tous les niveaux, que je préconise pour les avoir testés moi-même et fait tester aux élèves toutes catégories (j’ai travaillé en l’espace de quatorze ans d’études avec six professeurs aux méthodes différentes et j’enseigne à mon tour à des élèves formés par d’autres mains). La plupart d’entre vous prenez des cours de piano dans un but précis, celui de pouvoir un jour vous débrouiller seuls devant l’instrument et face à la partition. Or pour cela, il faut savoir lire une partition et savoir la travailler.

Pour lire la suite de cet article (22 mots):