Steingraeber & Söhne, un grand facteur implanté à Bayreuth

Après avoir construit des pianos en Thuringe dès 1820, Edouard Steingraeber décide, en 1852, de s’implanter à Bayreuth. En trente ans, il fera de son entreprise la première fabrique de pianos de Bavière. Des musiciens illustres comme Liszt et Wagner ont apprécié la modernité et les qualités musicales exceptionnelles de ses pianos.

Aujourd’hui, la famille Schmidt-Steingraeber a su conserver l’état d’esprit des vrais grands facteurs de pianos, tout en restant attentive à l’évolution technologique et aux nouvelles aspirations culturelles et artistiques. Plusieurs modèles de pianos droits, de 110 cm à 138 cm (le plus grand modèle du marché), ainsi que deux modèles de pianos à queue (168 et 205 cm) constituent la gamme des pianos de la marque, proposée dans des meubles ou finitions très divers, voire “sur mesure”. Environ deux cent cinquante pianos sont produits annuellement, dont cinquante pianos à queue. Steingraeber est bien plus qu’une simple fabrique de pianos ; la “Maison Steingraeber” de Bayreuth, palais rococo bâti en 1754, est un centre culturel très renommé, dont la salle de concert est, bien sûr, dotée de quelques merveilleux pianos anciens Steingraeber, dont un a été longtemps joué par Liszt, mais c’est également une galerie d’art contemporain et même un théâtre estival…

Pour lire la suite de cet article (851 mots):