Le piano à claviers renversés

« Tout ce que l’on peut faire sur le piano ordinaire a été fait, l’avenir appartient à un piano qui, sans sortir du caractère de l’instrument, offrira de nouvelles ressources » (Liszt)

C’est en 1876 que les frères Edouard et Alfred Mangeot déposèrent un brevet d’invention pour leur piano à double clavier renversé qu’ils avaient conçu sur une idée de Joseph Wieniawski avec lequel ils collaboraient. Frère du violoniste Henryk Wieniawski, Joseph Wieniawski avait été l’élève des classes de piano de Zimmermann et de Marmontel au Conservatoire de Paris, avant de travailler avec Liszt à Weimar en 1855.

Pour lire la suite de cet article (1830 mots):